PROGRAMME des activités 2021

Week-end projet de Vie, projet de maison: 23-24 octobre

WE Projet de Vie,projet de lieu de Vie

Le W E commence par la VISITE de la Maison Autonome
le samedi à 14 h
et se poursuit par la journée PROJET  de LIEU de VIE
le dimanche à 9 h précises

Prix du W E: 60 € /personne ou 100 € /couple                 Merci de prendre en charge vos repas


INSCRIPTION W- E

Votre inscription sera prise en compte à réception de l’envoi par voie postale
du formulaire et des 10 € d’arrhes/ personne


 HÉBERGEMENTS

Retour au calendrier


Nous invitons les parents à trouver une solution pour garder leurs enfants
pour profiter au mieux de la journée et permettre à tous une meilleure écoute

Nous organisons dans l’année 2 stages de 4 jours :
Autonomie et Permaculture: pratique et théorie


Visite de la Maison Autonome samedi à 15 h

Sur ce lieu, 6 personnes ont vécus 20 ans sur un seul demi salaire.
L’argent n’est pas le seul moyen de subvenir aux besoins quotidiens.
 A travers un changement d’attitude et des compétences spécifiques,
il est possible de consacrer une partie importante de son temps
à produire directement sa consommation sans passer
par le biais d’un salaire qui nous éloigne de nos savoir-faire

et finalement du sens de la vie.

Les nombreuses réalisations concrètes qui sont présentées sont des supports
pour créer d’autres technologies, d’autres rapports humains

et d’autres modes de pensées et d’organisations,

qui vont du niveau personnel au niveau planétaire.
Cette initiative est devenue un Ecocentre d’éducation authentique
et de formations aux techniques alternatives.

1. Autonomie totale en électricité depuis 20 ans
2. Autonomie totale en eau depuis 35 ans
3. Autonomie totale en épuration depuis 35 ans

 

Maison bioclimatique avec des moyens modestes

  1. électrique au moyen du soleil et du vent
  2. faible consommation d’énergie pour un confort satisfaisant
  3. totale autonomie en eau de pluie d’excellente qualité
  4. chauffage quasi permanent de cette eau
  5. système d’épuration des eaux grises par bassins filtrés plantés
  6. toilette à litières sans aucune pollution
  7. séchoir solaire

Zôme de 80 m² en structure bois en chanvre et chaux

DVD de la maison 3E

Prototype « maison 3 E » 80 % d’autonomie de chauffage

  1. isolation du toit en laine de mouton
  2. stockage thermique intérieur en briques de terre crue auto fabriquées
  3. stockage thermique intérieur dans les fondations
  4. solaire passif en verre simple et réflecteur intérieur

La visite se termine par la réponse aux questions ouvertes à chacun des participants

 


La Journée du Dimanche

commence à 9 h 15 précises

Moisdon La Rivière (44) le 22/08/13. Portrait de Patrick et Brigitte

 

          Cette journée a pour but de vous aider dans vos projets d’habitats, individuels ou Écolieux, quelles que soient l’état d’avancement de vos prises de conscience ou de vos connaissances.

Le matin

La matinée est un espace de parole consacré à l’exposé des projets de chacun .
Un moment de partage intense et passionnant où chacun explique ses projets,
individuels ou collectifs.
L’échange autour de la visite de la veille ainsi que l’expérience vécue des intervenants
ouvre sur un partage ouvert, riche et authentique.

 » vivre mieux, plus simple, plus sain, plus vrai, plus heureux, et croire en ses convictions ».

Échanges autour :

des réponses pratiques aux questions personnelles
des idées susceptibles d’économies parfois conséquentes
des priorités financières
(les emprunts coûtent une fois et demi le coût de la maison),
des avantages et des écueils du vivre ensemble
du lien entre le potager, l’alimentation et la santé

afin de repérer nos conditionnements et choisir avec plus de liberté notre cadre de vie.

Construire sa maison, assurer une partie de sa nourriture, utiliser les ressources naturelles gratuites, se soigner autrement, s’organiser solidairement… prouvent que le travail non marchand est une des alternatives crédibles face aux problèmes écologiques, économiques et sociaux qui pèsent sur notre avenir .

Construire sa maison, c’est se construire soi-même. Une expérience passionnante.

 L’après – midi

Visite détaillée de la maison 3E

La maison 3E, écologique, économique, entraide

L’Habiterre à 10 000 €

Construction récente qui synthétise les expériences de 25 ans de vie et d’autoconstruction, conception novatrice sans énergie, tour d’horizon des matériaux écologiques … Fondations, ossature bois, bottes de paille, stockage thermique, isolation, couverture, enduits.

 Visite globale du site conçu en permaculture

Un jardin Mandala, une Forêt- jardin,  Création d’un micro climat (étang et baissière)

                 

 

 

 

    

La journée se termine dans la maison autonome,
ses aménagements intérieurs,
son mode de chauffage et ses astuces,
et se termine par un échange libre et ouvert et quelques compositions de Brigitte sur sa harpe celtique

 

 

 


Témoignages

*

Bonjour Brigitte, Bonjour Patrick,

Ce mail pour vous remercier du fond du cœur pour votre accueil dans l’authenticité et la bienveillance.
Je suis pour ma part comblé bien au-delà de mes espérances de cette rencontre qui nous a touché bien au-delà de l’aspect purement technique de l’autonomie de l’habitat et de l’alimentation.
Les mots qui me reviennent sont gratitude, espoir, bienveillance et force dans le fait de rester digne face à nos responsabilités d’humains et d’habitant de notre merveilleuse planète qui nous porte tous.

*

Nous sommes allés passer un week-end chez Brigitte et Patrick Baronnet dont l’histoire, à contre-courant du mouvement de notre société depuis cinquante ans, nous apparaît à Gwenn et moi, aussi fascinante qu’instructive. En mai 68, les Baronnet ne croient pas davantage aux sirènes du capitalisme qu’aux lanternes du marxisme. Pour eux, les choses sont limpides et spirituelles. Il ne sert pas plus de trimer pour accumuler et appeler au secours dès qu’un robinet d’eau fuit faute de savoir faire la moindre chose de ses dix doigts que d’imaginer qu’un pouvoir central va s’occuper de notre bien-être. Non, il faut se prendre en main, apprendre et faire ce qui essentiel à la vie et à notre bien-être. Ils achètent un bout de terrain. Tiens, avec un puits et une vieille bicoque à retaper.
Bien sûr, on les prend pour des fous. Au fil des ans, ils apprennent en faisant. Ils deviennent des experts en plomberie, en menuiserie, en architecture, en construction, en botanique, en maraîchage, en énergétique, en yoga, en danse, en musique et j’en passe certainement. « Si tu fais, tu n’as plus peur que quelque chose casse ou ne marche plus dans ta maison, car tu sais réparer », nous dit joyeusement Patrick. Il ajoute : « Quand tu fais et que tu répares, tu fais simple et en général adapté à tes besoins, tu évites le disproportionné ». Il nous interroge : «  Qui sait combien il/elle consomme en eau et en électricité annuellement ? ». Deux mains se lèvent timidement. « Commencez par identifier vos besoins », déclame-t-il. Au fil du week-end, nous découvrons comment les Baronnet se sont progressivement rendus autonomes en eau puis en électricité, sans manquer de rien et sans vivre avec l’âne et le bœuf dans le salon.

Voilà des gens qui ont choisi leurs dépendances ! Nous découvrons la construction de l’éolienne Pigott, performante et silencieuse. Nous redécouvrons comment on fabrique l’électricité, loin des centaines de formules apprises quand nous étions en prépa. Nous apprenons l’usage de l’onduleur et pourquoi « les batteries, il faut les prendre au plomb, surtout pas au lithium ! ». Quand on en vient au compost et aux toilettes sèches, nos connaissances sont enfin plus aguerries, mais nous sommes bluffés par l’ingéniosité du système de récupération et chauffage de l’eau pour les douches. 

Le Dimanche, une vingtaine de personnes racontent à tour de rôle leur projet et leur propre transition en cours. Beaucoup parlent de leur éco-anxiété, leur nostalgie ou de leur opposition au « système ». Brigitte intervient : « Nous avons réussi à construire, car nous avions confiance en nous. Nous savions ce que nous voulions. Et les choses sont arrivées, comme par magie. Comme Indiana Jones pris au piège et qui doit faire un pas dans le vide pour voir le pont apparaître. Mais, je crois que si nous avions eu peur, si nous avions résisté contre tel ou tel bouc-émissaire, nous nous serions épuisés, stérilisés ». Patrick complète dans une tonalité plus résistante : « Beaucoup de problèmes sont d’ordre administratif. Soyez rusés. Faites et déclarez ensuite ! Battez-vous, défendez-vous, expliqué, montrez que ce que vous faites a du sens pour vous et la communauté ! » Parmi les participants, le témoignage de Ouassim m’émeut.  Fils d’immigré algérien d’une famille de six enfants, il habite dans les corons dans son enfance. Son père « trime à la mine », mais cultive un potager, construit la maison. Ses parents le poussent comme ses frères et sœurs à faire des études et devient ingénieur en électro-mécanique mais n’apprend rien des compétences de ses parents. Il sillonne l’Afrique pendant neuf ans en missions successives pour un « grand groupe français ». Il raconte : « Nous arrivions dans des villages où les gens avaient peu et vivaient heureux. Là, nous importions nos machines et notre idée du développement. Je devais dimensionner des méga-machines pour creuser des trous ou des routes. On semait les infrastructures et la misère. J’en ai eu assez. Je ne sais rien faire d’utile avec mes mains. Je veux désormais apprendre ce que mon père savait et croyait inutile au monde ».
Avant de nous quitter, Brigitte nous annonce que c’est aujourd’hui son anniversaire. Elle prend la harpe et nous joue un, puis deux morceaux avant que Patrick vienne chanter, doucement, une mélodie bretonne devant un public conquis.

*

Brigitte, Patrick,
Après dix jours, je prends le temps de vous remercier pour votre joie et votre détermination, durant ce week-end
De retour dans le Jura pour le confinement, je guette les ouvertures.
La volonté et la recherche de l’autonomie sont un phare pour nous. Aujourd’hui, nous n’envisageons de liberté que par l’autonomie et la mise en commun des espaces et des expériences de vie. Cela nous porte et m’a fait traverser la France à votre rencontre. Ce temps passé auprès de vous m’a confortée dans notre projet de vie et dans l’importance de la rencontre et du « collectif ». Je ressens toujours une forme d’urgence à trouver cet espace car tout ce qui nous entoure me paraît de plus en plus instable et chaotique, et toutes les décisions pseudo-symboliques mais vides de sens de nos gouvernants ne me permettent plus d’envisager le calme de la société et des mois à venir.
Grâce à vous, tout me semble concret et à portée de nos capacités et de nos mains, jusqu’à l’auto-construction pour laquelle je me censurais jusqu’à présent. Je suis confiante : tout est possible, ouvert, et nous agirons en fonction de ce que notre chemin nous dévoilera.
Mon compagnon André, au Brésil fin octobre mais très présent en réalité, a conclu ce week-end en disant :
« Brigitte est une fée, Patrick est un fait ». Je vous partage cette remarque que j’ai trouvée fort à-propos !
Je vous souhaite une très belle fin de journée.
Très chaleureusement,
Marine


Vous ne pouvez pas savoir combien vous écouter (par internet en espérant un jour venir dans votre Paradis…), découvrir votre vie avec votre charmante épouse Brigitte, écouter vos enseignements, tout simplement montrer que la Vraie Vie est ailleurs, en dehors de ce que l’on veut nous faire avaler( dans tous les sens du terme), vous ne pouvez imaginer combien tout cela fait écho à ce que, depuis plusieurs années je veux vivre, sans oser ou en hésitant, ou me posant trop de questions « inutiles ». Je suis sur le point de passer commande de vos ouvrages et dvd.
Je vous remercie pour tout ce que vous nous partagez!


Magnifique stage de partage,de solidarité,d’échanges,de complicités pour réunir tous les talents de tous les motivés vers l’écologie et surtout la vie sobre et autonome.
Vous avez su nous démontrer le bonheur et la joie de vivre dans l’harmonie de la nature et d’y trouver nos ressources,nos besoins ,un sens à la vie,et,par conséquent en retour ,respecter et chérir cette nature,la magnifier,la chanter ,la peindre,nous exalter. Les sons de la harpe enchantent encore mon être et les prolongations du stage vont s’enraciner avec subtilité .Des moments précieux à fixer dans notre disque dur cérébral pour y penser quand il y aura des passages difficiles de vie .
Mes pensées écologiques,humanistes et naturalistes .Pour apprendre à observer la nature il est indispensable d’adhérer à une association de protection qui vous fera partager de belles découvertes.Bel été plein de douceurs à tous

claude


Merci à Patrick et à Brigitte pour ce merveilleux Wk , avec de belles rencontres . Merci de nous avoir expliqué votre mode vie à nous dans tirer des leçons pour l avenir .. À Bientôt dans le 49 . j espère Jérôme et Peggy


Notre projet avance (nous en sommes à la 3 eme venue en Bretagne à la recherche de notre future maison). La bonne nouvelle c’est que nous l’avons trouvé ! Elle a failli nous échapper mais les planètes semblent s’aligner pour nous permettre de l’acquérir.Il s’agit d’une maison « forestière ». De l’eau, du bois (7 hectares) et une orientation plein sud !Pas mal non ?

Depuis notre stage chez vous, nous avons vu des signes partout! Notre envie de liberté et d’autonomie ne fait que croître et nous mettons toute notre énergie dans ce projet.Nous avons même monté un atelier « rêve en famille » avec nos filles.
Nous avons pu évoquer avec elles l’autonomie, la liberté, l’éducation, la nature, la collapsologie…elles ont compris et adhèrent à ce changement (fonction bien sûr de leur âge et de leur vision du monde…).

*

        Un immense Merci à Patrick et à Brigitte pour leur temps, leurs sourires, le partage de leurs expériences et savoirs, et toute l’énergie qu’ils ont su insufflée hier. Il y avait hier dans cette maison 3E :

– Des menuisiers, mécanicien, responsable techniques, jardiniers, boulangers, cuisinier (ère), ceux qui construisent, réparent, sécurisent, cultivent, produisent, – Des médecins, osthéopathes, infirmières, kinésologues, ceux qui pansent, soignent, écoutent, guérissent…
Des contrôleurs de gestions, directeur financier, comptable, ceux qui évaluent, chiffrent, comptent…
Des artistes, comédiens, responsable association, musiciens, chanteurs, ceux qui dispensent culture, rire, rêve, émotions, qui inspirent…
Des managers d’unité commercial ou d’autres unités, des chefs de projet, ceux qui organisent, fédèrent, motivent, savent gérer des groupes … Des responsables communication, graphistes, dessinateurs ceux qui tracent, colorent, rendent lisible et visible…
Vous le voyez ici il y a bien plus de compétences et de savoir que de personnes qui étaient hier réunies…Je ne crois pas qu’il manque une seule compétence pour faire société…
Des jeunes, des moins jeunes, des moins moins jeunes mais des individus tous engagé(e)s
Force est de constater, que d’un point de vue holistique le groupe d’hier était un morceau représentatif de la société dans son ensemble.
Avec un point commun : un cœur qui souhaite transformer le monde, celui de ses enfants, de sa famille, de ses amis , de ses collègues , du pays ,   … en un lieu « meilleur » avec plus de respect, d’amour, de joie, de paix, d’équité, de nature…
Alors sans doute y a-t-il des freins, des peurs, des doutes mais il y a aussi de la force, de l’envie, du courage, du savoir, de la passion et une somme de connaissances incroyables !
Pour tout cela, je voulais vous dire MERCI, car vous m’avez offert une bouffée d’optimisme.
Nos quotidiens vont bien sûr reprendre leur place mais nul doute que la richesse des échanges que nous avons eu la chance d’avoir hier vont faire leur chemin et laisser des traces.
Je vous souhaite une très belle journée !
Jérôme
*

J’ai passé un merveilleux moment à vos côtés ! Merci d’ouvrir vos portes et d’éclairer nos consciences ! Ça fait du bien de pouvoir parler à cœur ouvert de sujets qui ont du sens, ça fait du bien de pousser le questionnement, de faire un pas vers une existence plus juste et en harmonie avec moi même ! Je suis repartie du hameau pleine d’énergie, le sourire aux lèvres, le cœur battant et des rêves pleins la tête !

*

Un weekend de partages incroyables,un lieu inspirant,des personnes éveillés,je suis sortie gorger de bonnes vibrations et la tête pleine d’informations.
Un oasis!         Merci à vous!

*

En fait, mon 1er pas de coté aura été de nettoyer ma maison de tous les plastics et autre objet inutiles et poluant, je l’ai ressentie comme une nécessité….
et depuis déjà, des rencontres, des découvertes ds mon quartier, je n’en reviens pas…C’est tout comme Brigitte l’a dit, les choses se font d’elle-même naturellement…Incroyable…
et j’ai installé ds mon salon juste à coté du « lecteur de dvd » (anciennement appelée TV) l’indispensable bibliothèque avec tous les livres glânés au fil du tps et achetés récemment…
  Ce stage chez vous et avec vous me paraît être aujourd’hui la chose la plus importante qu’il me soit arrivé de toute ma vie…     Je vous embrasse,

Catherine 

… L’énorme assiette d’informations donné est doucement digéré,
les recettes et ingrédients remplissent notre cuisine et encouragent notre pas de côté.
Les sceaux d’expériences équilibrent le compost …
Les souffles logiques de Patrick ont fait tourner nos pales neuronales.
Le tact sensible et harmonieux de Brigitte nous ont chatouillé le cœur.
Les graines d’idées sont partagés, pour que le blé récolté soit suffisant
pour la construction d’une vie « écopanouissante »


… j’ai fait le plein de réponses à mes questions et je me suis amusée.
un GRAND merci à vous deux pour votre disponibilité , votre modestie et votre gentillesse…

*

Un grand merci, le groupe était ravi et cela va nous permettre d’avancer sur des pistes concrètes.
Il est probable que nous revenions vers vous.
Très, très bonne suite et vraiment merci pour les transmissions d’expériences que vous mettez en place.
Claudine


Un petit poème

Bonjour Brigitte et Patrick,

Un grand merci pour ce week-end des 11 et 12 août à la Maison autonome ! Il est arrivé exactement au bon moment pour nous, ces deux jours ont été comme un déclic, comme si nous avions en nous la quasi-totalité des pièces d’un puzzle que ce week-end nous a permis d’assembler.

Nous avons été sensibles à votre authenticité et à votre générosité, et au message plein de cohérence qui transpire de votre expérience et de votre vie. Nous en sommes revenus très remués. Je dois dire que je ne regarde plus le robinet de mon évier de la même manière !

A notre retour, nous sommes d’abord passés par  une phase d’ébullition, avec en tête un joli mélange entre tout ce que vous nous avez présenté, notre situation actuelle, nos envies, nos limites,  nos peurs, nos interrogations (sera-t-on capables, par quoi commencer ?). Nous avons beaucoup parlé…

Nous avons posé la décision de faire de notre rêve un projet. Nous savons que nous nous relions ainsi à qq chose que  nous portons en nous depuis longtemps. Nous en avons parlé à quelques personnes proches et suscité une curiosité bienveillante.
Nous ressentons  l’envie et  le besoin de nous rapprocher de personnes qui sont dans la même démarche, pour échanger, affiner notre projet, peut-être même avoir des idées de lieux où nous installer.

Amicalement           Fabienne et Christophe


Bonjour Patrick et Brigitte,

Nous avons été ravis de ces deux jours passés auprès de vous. De tout ce que nous avons appris et vu et des échanges avec le groupe.
Merci de faire ce que vous faites et d’avoir osé réaliser ce qui fait votre cadre de vie, tant personnellement qu’au niveau du groupe élargi.
Nous sommes repartis avec un grand espoir de faire les choses à notre mesure.

Et le bonheur de reprendre notre pouvoir. Bien cordialement
Chantal et André

voir les autres activités dans le « programme »