PROGRAMME des activités 2022

le jardin « mandala »

LE JARDIN MANDALA : un jardin partagé

Suite à la proposition providentielle de Robert, un agriculteur voisin, nous avons acquis une pâture contiguë à notre terrain. L’expérience était intéressante :
Comment « aggrader » une terre tassée par les animaux et la transformer en terreau fertile de jardin potager.
Selon les principes de la permaculture et du maraîchage bio, nous n’avons jamais retourné le sol.

En revanche, nous n’avons jamais laissé la terre à nue
– en étalant sur le sol le compost issu de nos toitettes à litière ( augmenté parfois de fumier de cheval)
puis en recouvrant ce fertilisant de paille ou de foin …
– ou en semant directement de l’engrais vert qu’on enfouira directement dans le sol

Les cultures s’alternent et s’échelonnent tout au long de l’année
et
partageons ainsi avec bonheur l’abondance de la VIE !

A partir d’un centre défini préalablement par radiesthésie
nous avons  dessiné un cercle de 30 m de diamètre
à l’image du ciel qui tourne autour de l’étoile polaire .

Les quatre directions matérialisées par des cercles de roues de charrette sont les portes d’entrée du jardin.
Chaque porte est entourée de fleurs dont les couleurs nous viennent de la tradition des Amérindiens Lakota..

Les quatre éléments que sont l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre prennent place aux points cardinaux :
qui symbolisent les 4 éléments de la Vie sur notre Planète  :
À l’Est, le lever du Soleil, l’Air
Au Sud, le midi, le Feu
A l’Ouest : la direction de l’Océan, l’eau

Au Nord , un rosier rouge s’entremêle sur la porte ronde de la Terre

         

 

 

 

 

 

 

 

 

      Au centre du jardin, une réplique en verre de notre grand« zome »  concrétise l’Éther.
      Les directions intermédiaires Nord-Est, Sud-Est… représentent la course de la Lune.

Le cercle de protection qui entoure le Mandala, entremêle des plantes médicinales et divers arbustes à feuilles médicinales et mellifères qui protègent les cultures centrales.

En mai, on sème soit en serre , soit directement dans le sol. Puis nous entretenons le sol, arrosage, binage …
C’est un lieu d’écoute et d’échanges , un peu comme le temps du lavoir, un « COMMUN » partagé par plusieurs ( il reste une place ! ) un lieu pour se nourrir, aggrader la terre, tendre vers l’autonomie et faire la fête fin Septembre, au moment de récoltes.

En stage de permaculture , nous avons réalisé une haie « Benche »avec des branches entassées entre des piquets et appris le greffage des arbres . Nous essayons de travailler ce jardin avec la conscience de l’aide des Êtres de la Nature et des « Dévas ».

Deux mares qui régulent la température d’un lieu :
une mare pédagogique pour que les enfants puissent observer sa transformation en faune et
une mare pour se baigner !

 

 

 

 

 

 

 

 

Page d’accueil