21 - 22 décembre: cérémonie du solstice d'hiver: la Sagessede nos Ancêtres

Nos ouvrages : livres et D V D

le jardin « mandala »

LE JARDIN MANDALA DU HAMEAU

Un « mandala » est un terme sanskrit signifiant un cercle centré. Le cercle peut-être vu et senti comme le symbole de l’intégralité. L’exemple le plus parlant est le ciel : les étoiles tournent, dans l’hémisphère Nord, autour de l’étoile polaire.

Les quatre éléments que sont l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre prennent place aux points cardinaux : ils symbolisent la course du Soleil :

À l’Est, le lever du Soleil, l’Air ;
Au Sud, le midi, le Feu .

A l’Ouest : la direction de l’Océan, l’eau..
Au Nord , un rosier rouge s’entremêle sur la porte ronde de la Terre.

        

 

 

 

 

 

 

Au centre du jardin, une angélique accompagne un « zome » de douze cotés en verre pour concrétiser l’Éther.

 

Les directions intermédiaires Nord-Est, Sud-Est… représentent la course de la Lune.

Un cercle de protection a été placé où s’entremêlent des plantes médicinales qui protègent les cultures centrales. Les haies naturelles tracent un carré délimité par divers arbustes à feuilles médicinales et mellifères.

Le jardin-mandala est entretenu par les habitants du hameau.
C’est un lieu de travail ensemble, de partage, et de coopération.

Avant de commencer à jardiner nous nous ré-harmonisons par un son .
Puis nous travaillons ensemble sur la base de rendez-vous hebdomadaires.

C’est un lieu d’écoute et d’échanges , un peu comme le temps du lavoir,
un lieu pour se nourrir, aggrader la terre et tendre vers l’autonomie.
En janvier, nous commandons les graines (Biau germe, Ferme de Ste Marthe, Magellan).

En mai, on sème soit en serre , soit directement dans le sol. Puis nous entretenons le sol, arrosage, binage ….

En septembre, nous récoltons. Cette année les cent dix kilos de pommes de terre ainsi que les oignons et les courges, vont nourrir les quatre foyers du hameau et les stagiaires.
Nous suivons les principes de la permaculture et du maraîchage bio, avec la couverture du sol par compost et paillage, ou engrais verts, et en faisant s’échelonner les cultures….

Nous partageons avec bonheur l’abondance de la VIE !

Le jardin-mandala étant éloigné de nos habitations particulières, chaque famille cultive un petit jardin pour ses herbes , salades et les cultures fragiles ..

     Il y a sept ans nous, sur un pré pâturé, un cercle dessiné à partir d’un centre défini préalablement par un ami géobiologue a déterminé notre jardin- mandala de 400 m².
Nous avons ensuite concrétisé la surface jardinée par de la vieille paille bio.
Un stage avec l’association « Essaimons les arbres » de Guéméné-Penfao nous a permis de délimiter plus concrètement le mandala grâce à du BRF de nos haies (bois raméal fragmenté).
Les quatre directions matérialisées par des cercles de roues de charrette sont les portes d’entrée du jardin. Chaque porte est entourée de fleurs dont les couleurs nous viennent de la tradition des Amérindiens Lakota.. 

     Nous avons creusé les allées avec Marc GROLLIMUND, qui a réalisé le mandala de l’école d’Agrobiologie de Philippe DESBROSSES et celui de l’école Ayurvédique en Normandie.

    En stage de permaculture , nous avons réalisé une haie « Benche »avec des branches entassées entre des piquet et appris le greffage des arbres .

  Nous essayons de travailler ce jardin avec la conscience de l’aide des Êtres de la Nature et des « Dévas ».

Le projet de créer une forêt-jardin est en voie de réalisation.

  Avec l’appui d’une géobiologue, nous avons placé et creusé deux mares qui régulent la température d’un lieu : dont une mare pédagogique pour que les enfants puissent observer sa transformation en faune et flore , et une mare pour se baigner !

  Cet automne, avec l’aide d’un voisin Amoureux des Arbres , nous commencerons à planter notre forêt jardin !….